Communication efficace contre efficacité

La communication entre les animaux est assez simple. Les oiseaux chantent pour attirer un camarade. Les chiens aboient pour effrayer un intrus. Les chats ronronnent pour montrer le plaisir. Les messages sont assez basiques et il y a peu de place pour une mauvaise communication. Les messages sont compris, et ils sont acceptés ou non. Le discours humain a évolué pour inclure 2 700 langues à travers le monde, et le Oxford English Dictionary répertorie 500 000 mots en anglais. Pourtant, les humains ont du mal à communiquer. La question de la communication efficace contre efficacité est devenue un sujet commun dans les ventes et la communication commerciale, où le temps et l’impact sont l’argent. L’analyse a été faite sur la meilleure manière d’intégrer les deux concepts, qui sont souvent en désaccord.

Efficace par rapport à l’efficacité

Pour que les mots soient efficaces, ils doivent communiquer d’une manière qui influence ceux qui les reçoivent. Parfois, cela se fait efficacement, en quelques mots: «Aidez-vous!» Ou «Arrêtez-vous!» Mais pour la plupart, moins en plus, et l’efficacité est un détriment pour une communication efficace.

Communication efficace

Une communication efficace peut ou non être efficace, mais sa caractéristique est sa brièveté. Il doit être limité dans le temps, croquant et pointu. Il fait passer le message dans les plus brefs délais. Parfois, le message est bien reçu, d’autres fois, la brièveté peut être insuffisante pour comprendre ou contraindre l’action. Parfois, le moins dit le mieux, mais souvent un petit message laisse des questions sans réponse et sans explication, donc la réponse pourrait aller de positif à négatif à aucun. La communication efficace est plus susceptible d’être efficace s’il existe des relations préétablies Compréhension entre le message maker et le destinataire.

Communication efficace

Une communication efficace peut ne pas être brève. Pour que la communication soit efficace, elle doit tenir compte du destinataire. La communication efficace est bidirectionnelle. La communication interpersonnelle efficace comprend beaucoup de vérification et de validation. Cela a deux objectifs: l’un, que ce qui a été dit est compris mutuellement, et deux, que l’orateur se sent bien compris, est plus susceptible d’agir. Dans un contexte de vente, une communication efficace est essentielle pour attirer un client. Le client potentiel doit sentir que le produit et le service répondront à ses besoins afin d’acheter. Le client doit comprendre les termes de la vente pour être un client satisfait. S’il y a un problème après la vente, une communication efficace facilite le règlement du problème pour la satisfaction du client, créant ainsi une fidélisation de la clientèle

CRM

Une communication efficace et efficace est devenue un problème commercial. Il relève de Customer Relationship Management (CRM), qui est devenu une industrie en soi. Il se concentre sur l’acquisition de nouveaux clients, la satisfaction des clients actuels et le rapprochement des anciens clients. Leurs stratégies sont dans le domaine des ventes, du service à la clientèle et du soutien et du marketing. Dans la mesure du possible, ces stratégies efficaces sont informatisées ou automatisées pour les rendre plus efficaces.

Comment faire sur une communication interpersonnelle efficace

Commencer à établir un contact. Commencez par utiliser le langage corporel et le ton de la voix pour transmettre la sympathie, la compréhension, l’autorité … quel que soit le message sous-jacent. Maintenez le contact visuel et répondez avec attention aux messages du récepteur. Les personnes normales respectent les personnes qui les respectent. Assurez-vous que votre message est considéré et bien fondé. Si vous ne savez pas quelque chose, admettez-le. Cela aide à établir la crédibilité. Aborder les désirs et les préoccupations du destinataire. Utilisez des pauses pour donner au destinataire la possibilité de donner un commentaire ou de poser une question. Réfléchissez ce que vous avez entendu du destinataire pour vous assurer qu’il existe une compréhension mutuelle. Validez les besoins, les désirs, les préoccupations du destinataire. Si le sujet est volatil, cela peut aider à utiliser les instructions “I” afin que le destinataire ne se sente pas accusé.